Vendredi 28 Juillet 2017
Accueil | Ecrivez-nous
:: Qui suis-je?
:: Le rôle du député
:: Soutien Financier
:: Lettre ouverte de candidature
:: Index Thématique des articles
:: Le suppléant : Andrea Iacovella
Actualités 6ème
Les Marchés de Noel
Déviation de Vendranges
Rencontre Autisme Loire
Feurs, Expo au Musée
Feurs, Centre hospitalier
Le comité à Chazelles
Charlieu : le dossier sur l'avenir de Plastohm
Feurs : Energies renouvelables
Feurs, Forum Handicap
Dominique Fruleux : candidate dans la 6ème
Pouilly : Inauguration Espace des loisirs
Pouilly : Visite de Safia Otokoré 3 Mars
Comice de Feurs 2007 16-19 Mars
Hôpital de Feurs : visite du directeur de l'ARH
Feurs : Droit du Travail en Danger ! 23 Mars
Cordelle : Marché de Noel
St Cyr-Les-Vignes Non à la fermeture de la 5ème classe
Chevrières : JP Frécon visite l'école
Handicap : Piscine de Feurs primée
Montebourg dans le roannais 14 Avril
Santé, Thierry Philip dans le roannais 29 Mars
Tourisme, visite de Serge Nocodie dans le roannais 5 Avril
Défense de l'Hôpital de Feurs
Energies Renouvelables avec Hervé Saulignac 11 avril
Education à Chazelles avec C. Démontès 21 mai
Charlieu accueille Jean-Jack Queyranne 22 mai
Conférence de Presse à Ste Colombe sur Gand 18 mai
La Santé à Feurs avec Jean-Claude Bertrand 14 mai
Calendrier des permanences dans les Mairies de la 6ème
Bernard Soulage à Perreux 10 mai
Paroles de militants
Le Coteau - Enjeux économiques pour la Loire 30 Mai
Echos de campagne : version Pascal Clément
Feurs : Bilan de la 12ème législature 7 Juin
Voter et faites voter Dominique Fruleux
Charlieu : Soupe fraternelle 14 Juin
Le Coteau - Réunion Publique 14 juin
Feurs : Réunion Publique 13 juin
St Symphorien de Lay : Quel environnement pour demain 23 mai
Emission TL7 avec Dominique Fruleux 11 Juin
Balbigny : L'ordre injuste 31 Mai
Colleurs Dominique Fruleux
Pascal Clément en ballotage : appel à la mobilisation
PCF de la Loire pour Dominique Fruleux
Vos Articles
REVUE de PRESSE du 9 au 15 Juin
Les nominations de P. Clément
Dossier Pascal Clément
Ecole 2° chance
La grave question du logement
La maison, l'écovillage
Le désert médical
Les rentiers de la crise textile
Féminiser la république
Rencontres féminines
L'emploi et la formation
Lutter contre la vie chère
Eviter l'échec scolaire
Les rentiers de la crise
Les souliers de l'économie
Les BRIC des économistes
Plus y'en a plus ça va...
Et la Culture ?
Santé : Soutien au secteur I conventionnel
Inspirations USA
Le Néocapitalisme financier
Le chômage : des hommes et des femmes
Sarkozy le candidat à la Bush
Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux
Intermittents... sur le toit de l'UNEDIC
A lire avant d'aller voter : 10 mn pour 5 ans
La victoire au bénéfice de qui ?
Non, la solidarité n'est pas un délit
Pour un pôle public de l'énergie
Le passage périlleux
Sur la liberté de la Presse avec N. Sarkozy
Handicap : le 4ème grand défi
Le "Tsarkozisme" ou l'étrange gouvernement
Présidentielle 2007
Désirs d'Avenir & Pacte Présidentiel
Activités Desirs du 42
Post-It Ségolène Royal
La CSF appelle à voter pour Ségolène Royal
Pourquoi Sarkozi fait peur
Bilan Commision Handicap
SR & le Pacte Ecologique
Bilan des Forums sur le Handicap dans la Loire-42
Les Femmes avec Ségolène Royal
Femmes : La parité en France ?
Pacte Présidentiel : une femme de progrès
Appel à voter pour une candidature d'espérance
Segolene sur TFI : Le coeur et la raison
1er mars : F. Hollande à St Etienne
Sarkozy en avance à l'Elysée
SR pour l'inéligibilité des élus condamnés
Appel de Ariane Mnouchkine en faveur de Ségolène Royal
Les chercheurs pour le programme de Ségolène Royal
Le vrai Sarkozy
La LDH pour Ségolène Royal
Le 6 mai avec Ségolène Royal
Liens
 

- auteur : marc

Eviter l'échec scolaire

Taille du texte: | Imprimer Envoyer à un ami 

posté le 27 janvier par marc

COMMENT EVITER L'ECHEC SCOLAIRE

Réformer l'éducation nationale ?


Il y a une trentaine d'années s'est mis en place un outil pédagogique appelé "pédagogie par objectifs (ppo)" développé dans l'académie du Nord pour les adultes en reconversion professionnelle. Cet outil s'est aussi développé dans les Lep avec des conditions intéressantes de motivations et de suivi des élèves.


Présentation du système de pédagogie par objectifs

Les programmes des différentes matières sont découpés en "savoirs"(S) et "savoir-faire" (SF).
On a repéré des "savoir-faire transversaux" que l'on trouve dans plusieurs matières. Les S et les SF sont regroupés en "unités" que l'on doit réussir pour passer à la suivante. Les unités sont regroupées en modules et la compilation de tous les modules constitue le « référentiel ».
Réussir c'est faire correctement 3 fois l'unité concernée et une 4ème fois un mois plus tard ; l'énoncé des contrôles contient explicitement les S ou SF qui seront évalués. Aussi la seule notation est réussite ou échec.

Le premier intérêt c'est la disparition des notes. Les S et SF réussis sont reportés sur un document bilan, à la fois par le professeur et par l'élève. Le deuxième intérêt est la motivation de l'élève qui participe au système et qui est en mesure de demander des tests supplémentaires pour effacer les échecs. Tous les tests sont conservés par le professeur pour la compilation en fin d'année ou pour l'obtention du diplôme.


Compléments  l'enseignement dans le second degré

Généralisée dans le second degré, la méthode appelle des compléments. Que faire des élèves qui n'auraient pas réussi la totalité des unités de toutes les matières, mais qu'il serait dommage de faire redoubler et de faire suivre à nouveau les unités déjà réussies ?

Le même système généralisé dans tous les établissements permettrait la mise en place de section à effectifs variables. Les effectifs seraient formés à partir de l'état de réussite des S et SF, il permettrait de prendre en compte la « vitesses d'études » par élève, différente selon les matières. A partir du "niveau première" les élèves pourraient choisir les trois matières qu'ils présenteront au certificat de fin d'étude du secondaire, matières constituant le prélude aux études supérieures.

Des expériences ont été faites en ce sens qui ont montré une meilleure volonté de travail de la part des élèves.


Les conséquences pour l'organisation du travail dans l'établissement scolaire
Nécessité d'une observation et d'une concertation continues des élèves pour noter les succès et les échecs de chaque unité et pour leur affectation dans un groupe de travail.

Nécessité de " tutorat " de chaque élève, lequel doit rendre compte de sa position par rapport au référentiel. Le tutorat inclue le volet disciplinaire, en particulier pour assurer le suivi des tâches non effectuées (non succès répétés dans les contrôles) et les tâches d'intérêt général affectées pour faits d'indiscipline. En ce sens, il est nécessaire de revoir le service des professeurs ; en particulier le temps passé dans l'établissement, et la définition des services des conseillers d'éducation et préciser le rôle du "professeur principal".

Le système de la note est à bannir car il s'agit d'un notation très subjective, même en mathématiques. Pendant plusieurs années l'Association des professeurs de Mathématiques a fait « recorriger » des copies par des adhérents en donnant le barème tel qu'il avait été fourni par le jury du bac : l'amplitude des notes est très importante et ce pour la même copie.


Méthode pour le second cycle
Pour le second cycle le processus serait le suivant : 1) toutes les matières sont découpées en 8 modules; 2) les élèves présenteront un dossier avec leur diagramme de réussite au diplôme de Fin d'Etude du Second Cycle ( suppression du baccalauréat !!!) comportant au moins trois matières à huit modules et deux modules au moins dans toutes les autres matières. C'est ce dossier qui sera présenté pour l'entrée dans l'enseignement supérieur ; les matières à huit modules étant un prélude aux études supérieures.

Pour accéder à l'enseignement supérieur (celui qui donne droit à une carte d'étudiant) il faudra à la fois avoir le diplôme de fin d'étude du secondaire et voir son dossier accepté pour la filière choisie. Un seul dossier d'inscription sera produit car toutes les formations post-bac seront sous la responsabilité d'une seule entité.


L'enseignement supérieur
Les grandes écoles doivent être intégrées dans les universités et devenir des "instituts" de ces universités, accessibles, soit après 2 ans en enseignement supérieur, soit après une maîtrise. Les classes préparatoires aux grandes écoles seront supprimées ; les bons élèves s'adapteront à n'importe quelle structure et ne profiteront pas d'une structure qui coûte cher et qui perpétue la ségrégation socio-professionnelle.

Si l'élève n'est accepté dans aucune structure d'enseignement supérieur, alors il pourra suivre une année de "renforcement" (modules 8 prime) pour les matières le préparant à la scolarité d'enseignement supérieur qu'il souhaite suivre et ce dans un Lycée assez proche e chez lui. De ce fait on évitera les abondons (très importants) au cours de la première année d'enseignement supérieur.


Expérimentations et obstacles
Dans le premier cycle une expérience de ce genre a eu lieu au Collège coopératif de la Ricamarie. Cette expérience a échoué parce que les syndicats ne voulaient plus que les collègues soient cooptés, mais passent par le « mouvement normal de nomination » !

Pour finir j'avais présenté cette reforme du second cycle à Savary et un membre de son cabinet qui m'avait reçu, m'avait déclaré :" ta réforme a deux inconvénients majeurs, d'abord en choisissant les modules l'élève pourra choisir son professeur et ça le SNES n'en voudra pas ensuite supprimer le baccalauréat est un opération "non politiquement correcte" et peu de politiques prendraient le risque ".

L'école n'est plus l'ascenseur social qu'elle a été : elle reproduit en les amplifiant les inégalités sociales : ce n'est pas en étant timorés qu'on fera changer les choses.

A méditer
 

·           

 


commentaires ( 1 ) Imprimer Envoyer à un ami

Laisser un commentaire

pm jimmy   : 08-02-2007 17:46
Bonjour, Je reste perplexe à la suppresion du Bac..En effet, dans le cas où l'élève ne trouve aucune filière. Où est-ce qu'il va faire ses études si les universités font des sélections juste après le "diplôme de Fin d'Etude du Second Cycle "? Autrement , l'idée est plutôt bonne mais si elle est peut-être difficilement applicable. A bientôt!

 

Pseudo *
Email
     
Vos Articles
REVUE de PRESSE du 9 au 15 Juin
Les nominations de P. Clément
Dossier Pascal Clément
Ecole 2° chance
La grave question du logement
La maison, l'écovillage
Le désert médical
Les rentiers de la crise textile
Féminiser la république
Rencontres féminines
L'emploi et la formation
Lutter contre la vie chère
Eviter l'échec scolaire
Les rentiers de la crise
Les souliers de l'économie
Les BRIC des économistes
Plus y'en a plus ça va...
Et la Culture ?
Santé : Soutien au secteur I conventionnel
Inspirations USA
Le Néocapitalisme financier
Le chômage : des hommes et des femmes
Sarkozy le candidat à la Bush
Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux
Intermittents... sur le toit de l'UNEDIC
A lire avant d'aller voter : 10 mn pour 5 ans
La victoire au bénéfice de qui ?
Non, la solidarité n'est pas un délit
Pour un pôle public de l'énergie
Le passage périlleux
Sur la liberté de la Presse avec N. Sarkozy
Handicap : le 4ème grand défi
Le "Tsarkozisme" ou l'étrange gouvernement
Les Evénements
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
<<
Juillet2017
>>
Charlieu Belmont Perreux St Symphorien Néronde FEURS chazelles
Loire & Rhône-Alpes
Liens Loire et RA
Emploi : les mauvais chiffres de la Loire
Mably : NON à la loi Sarkozy
Montbrison contre la réformette de P.Clément
Arrêt de la scolarisation des enfants de 2 ans
Délinquance : les chiffres de la Loire
Roanne - Pôle de Loisirs non conforme !
Département, l'acte manqué de la droite
Loire, pour une action publique
Fermetures de classes dans la Loire
Les dérobades de Pascal Clément
Loire : la gauche à l'initiative
Journée de la femme - St Etienne
CTEF du roannais
Le dossier de l'Affaire Berne
CG Loire : la gauche tire à boulets rouges
La Région dans la Loire
L'apprentissage dans le bassin de Roanne
OGM : une décision irresponsable du gouvernement
Brèves France
Liens National
Le Projet du PS 2007
Dossier Sarkozy
Femmes : Allez Yallah !
Gollnisch condamné pour négationnisme
La poste en morceaux
Le travail tue
Loi sur les violences faites aux femmes
Collectif National pour le Droit des Femmes
Pour la justice de proximité
Les mensonges sur le chômage
Un juge face au pouvoir politique
Roundup. Monsanto condamné
Femmes et précarité
Airbus, le parachute en OR
Législatives : Arguments
Pétition : Une émission sur les Migrations
La première dame de France n'a pas voté au second tour
Graine de résistance
Bilan de la 12ème Législature
Espace Membre
Pseudo 
Mot de passe
Enregistrez-vous
Mot de passe oublié
La Lettre de la 6ème
Inscription / Désinscription

les archives
dominique fruleux © décembre 2006 - mentions légales

conception - design ::naoufel boukari2006::